Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 janvier 2017 1 02 /01 /janvier /2017 16:39

ALBUMS INTERNATIONAUX 

RETOUR EN 2016

L’attrait pour l’art est une affaire de goûts qui s’appuient sur des préjugés. 


Au moment d’analyser tout ce qui m’est passé de neuf entre les oreilles durant l’année 2016 pour dénicher ce qui m’aura le plus plu ou déplu, la principale difficulté aura été de faire un choix forcément réducteur et relativement partial. Même s’il est très facile aujourd’hui, par le biais de l’écoute en streaming, de jauger les nouvelles parutions avant d’en faire l’acquisition, il n’en demeure pas moins que dans les catégories qui plaisent particulièrement il est impossible de tout découvrir et dans celles moins appréciées peuvent se dissimuler des chefs-d’œuvre.


David BOWIE disparu, en début d’année, deux jours après la parution de Blackstar, en est pour moi l’illustration. Malgré toutes les critiques élogieuses que j’avais lu à son sujet de son vivant je ne connaissais de son œuvre que le peu que j’avais pu en entendre en radio et hormis Space Oddity et Life On Mars, rien de ce que je lui connaissais ne m’avait vraiment touché. La culture MainStream et le Pop Art ne m’ont jamais attiré, je n’avais dès lors à aucun moment prêté attention à ce qu’il avait bien pu composer. Il aura fallu qu’il décède, après avoir pris connaissance de tout le bien que pouvaient penser les commentateurs de tout bord de son ultime album, pour que me prenne l’envie de l’écouter. Et, effectivement, force est de constater que certains passages donneraient la chair de poule à un glabre.


 

RETOUR EN 2016

Ces héritiers de GENESIS, officiant depuis plus de 25 ans, ont sans aucun doute sorti l’un des meilleurs albums de rock progressif de l’année 2016. Excellent son, superbe production, voix (de David Longdon) admirable, musique carrée, inventive, efficace. Du grand art

RETOUR EN 2016

J’aurais écouté cet album pendant tout l’été au point d’en friser l’indigestion

RETOUR EN 2016

Cette année, il aura (malheureusement) mis un terme définitif à l’aventure BEARDFISH, participé aux diverses pérégrinations de BIG BIG TRAIN et sorti en tout début d'année un magnifique album aux sonorités vintages sur lequel il aura majoritairement chanté et tenu l’ensemble des instruments. J’ai une réelle admiration pour ce sympathique multi-instrumentiste et excellent compositeur suédois.

RETOUR EN 2016

Le Falling In Love In The World de UNITED PROGRESSIVE FRATERNITY sorti fin 2014, même si ça ne retire rien à sa qualité, me donnait l’impression d'écouter le projet avorté d’UNITOPIA avant la séparation du groupe et de son changement de nom en raison du départ de Sean TIMMS. SOUTHERN EMPIRE, le nouveau projet de ce dernier, me semble plus honnête et musicalement plus abouti.

RETOUR EN 2016

Le retour à des compositions moins expérimentales font plaisir à entendre

RETOUR EN 2016

Ah Bruce SOORD quel talent ! qu’il soit seul ou bien accompagné(s) ce qu’il entreprend est toujours très réussi. Franchement difficile de comprendre que THE PINEAPPLE THIEF, depuis le temps qu’il distille son rock mélodique, soit toujours resté confidentiel dans l’hexagone (sur cet album la batterie de Gavin HARRISON fait sensation)

RETOUR EN 2016

Les bougons (pour ne pas dire intégristes) diront que c’est du plagiat. Que personne ne saurait atteindre l’original. Néanmoins, soyons honnêtes, l’original en question nous a bien souvent déçu.  Or, que ce soit Sanctuary I en 2014 ou Sanctuary II cette année, même s’ils n’égalent pas Tubular Bells ou Hergest Ridge (puisque c’est de ces deux albums que Robert REED s’est principalement inspiré) sont largement supérieurs à Earth moving ou Heaven's Open pour ne citer qu'eux. Pour ma part j’ai beau être, depuis bien longtemps, un inconditionnel de Mike OLDFIELD je me prends tout de même un sacré panard en écoutant Rob REED lui rendre hommage.

RETOUR EN 2016

Du post-rock alliant allégrement l'électro-pop, le progressif, le rock alternatif et le métal. Un mélange des genres très réussi pour les allemands de LONG DISTANCE CALLING.

RETOUR EN 2016

Il aura fallu deux ans au compositeur Suisse, Michaël FREI, tête pensante d’HEMLOCK SMITH, pour réaliser son projet de mettre en musique le film muet de Jacques FEYDER « Visages d’enfants ». Le résultat, magnifique, se résume en de mélodies simples et touchantes.

ALBUMS LIVE

RETOUR EN 2016

Le témoignage, en un triple album, du retour sur scène, en 2014 à l'Hammersmith Appolo de Londre, de la grande dame de la musique anglaise.

RETOUR EN 2016

Une véritable démonstration de rock progressif symphonique joué par de remarquables musiciens.

RETOUR EN 2016

Une musique qui ne vieillira jamais. Un répertoire et des musiciens exceptionnels. Des morceaux magnifiquement réarrangés. Certainement la plus belle captation d'images et de sons d'une prestation de KING CRIMSON.

RETOUR EN 2016

David Kerzner le concepteur sonore acclamé et producteur réclamé, cofondateur avec Simon COLLINS de SOUND OF CONTACT et avec HEATHER FINDLAY de MANTRA VEGA, a décidé de se concentrer sur sa propre carrière.

 

PRODUCTIONS FRANCAISES

RETOUR EN 2016

J'étais présent, le 11 juin dernier, à son concert à l'Aéronef de Lille. Il fut certainement le plus pourri auquel il m'a été permis d'assister (un attente interminable, 45 minutes des titres de son dernier album, un entracte interminable, puis CHRISTOPHE seul au piano demandant au public ce qu'il désirait qu'il lui chante. Je ne m'étais jamais autant ennuyé en assistant à un concert). Pour autant, ça n'enlève rien à la beauté de son dernier album.

RETOUR EN 2016

Ce groupe du Gard a toutes les qualités d'un ANGE.

RETOUR EN 2016

Auteur compositeur de talent, merveilleuse musicienne et voix exceptionnelle, Cécile CORBEL nous emmène une nouvelle fois vers ses sons parcourant le monde sous des airs celtiques

RETOUR EN 2016

Après quatre ans de séparation, les retrouvailles de Jean Pierre RIOU et de Jean Michel MOAL cofondateurs de RED CARDELL. Un album proche de Rock'n'roll Comédie.

Ils m'auront également enchanté cette année (en vrac et non exhaustif)
ANDERSON/STOLT - Invention of Knowledge
MARILLION - FEAR
XII ALFONSO - Djenné
IAMTHEMORNING - Lighthouse
THE MUTE GODS - Do Nothing Till Your Hear From Me
MOUNTAIN MEN -  Black Market Flowers
SNOWY WHITE - Released
RIVERSIDE - Eye of the Soundscape
AIRBAG – Disconnected
CHILDREN IN PARADISE - Morrigan
KARMAKANIC – Dot
KIAMA - Sign Of IV
Romain HUMEAU - Mousquetaire 1
MANTRA VEGA - The Illusion Reckoning
Paul PERSONNE - Lost In Paris Blues Band
Joe BONAMASSA - Blues Of Desperation

 

Je reste par contre plus réservé :
ARCHIVE - The False Foundation
AFRO CELT SOUND SYSTEM - The Source
WOVENHAND - Star Treatment
OPETH - Sorceress
GONG - Rejoice ! I'm Dead

 

Prévisions pour début 2017
Mike OLDFIELD - Return to Ommadawn  (20/01/2017)
BLACKFIELD - V (10/02/2017)
PAIN OF SALVATION - In The Passing Light Of Day (13/01/2017)
Tim BOWNESS - Lost In The Ghost Light (17/02/2017)
Alejandro ESCOVEDO - Burn Something Beautiful (20/01/2017)
Steve HACKETT - The Night Siren (27/04/2017)
IQ (live) - Scrape Across The Sky (20/01/2017)
MARILLION (live) - Marbles In The Park (20/01/2017)

 

 

Je vous souhaite une très bonne année 2017 et surtout ne laissez pas passer n'importe quoi entre vos oreilles.

 
Repost 0
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 17:36
MOUNTAIN MEN

En tournée actuellement (le 19 novembre 2016 au théâtre de Fourmies et le 13 janvier 2017 à celui de Caudry), si vous ne connaissez pas Ian GEDDEY alias Barefoot Iano, australien d'origine, et  le français Mathieu GUILLOU surnommé Mister MAT, tous deux complément déjantés du ciboulot, alors allez les écouter, ça n'est pas cher et vous passerez certainement une "Sacrée Soirée". Quoi qu'ils interprètent, leurs propres compositions, du BRASSENS, du BREL, du Ray CHARLES ou du NIRVANA c'est toujours d'une excellente qualité. Leur 5ème album "Black Market Flowers" sortira le 18 novembre et, me concernant, sera bientôt sur la route vers la maison.   

Repost 0
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 21:02
Terence Charles WHITE - RELEASED

On distingue deux catégories de compositeurs. La première, les chercheurs acharnés qui, à coup de mélange créent de nouvelles formules et conçoivent la musique à venir. La seconde, les plus modestes qui s'évertuent à composer de belles chansons tout simplement mais avec un tel enthousiasme qu'on ne penserait même pas à critiquer leur manque d'imagination. Snowy White est de ceux-là. Pourvu d'une belle voix et muni de sa guitare, il compose des morceaux et des ballades tout simplement mais avec ce petit plus de grâce, de finesse et d'honnêteté qui font la différence. Malgré une carte de visite à faire pâlir bon nombre de musicos loin de lui la présomption. Snowy White donne toujours l'impression qu'il joue la gratte à la main avec et pour ses potes.

Amateurs de blues rock intelligent plongez vous dans l'univers rafraîchissant de Snowy White. Amoureux de belle musique jetez y une oreille attentive. Son dernier album ne bouleversera sans doute pas l'histoire de la musique mais il se pourrait bien qu'il vous fasse passer de très bons moments.

Repost 0
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 19:16
Lee ABRAHAM - The Seasons Turn

Monsieur Lee ABRAHAM, ex bassiste de groupe britannique GALAHAD et producteur de son état, est revenu aux affaires en mai dernier accompagné d’une ribambelle de protagonistes du monde néo-progressif dont l'excellent 

Marc ATKINSON chanteur de l’éphémère RIVERSEA. Dès les premières minutes on réalise que les promesses lancées par « Black & White » et « Distant Day » ne sont pas restées vaines, loin de là. "The Seasons Turn", le morceau titre de près de 25 minutes, fait décoller l’album à la verticale et place d’entrée la barre à un niveau très très haut. Lee Abraham a pris le parti d’un néo-progressif volontariste affirmé par une production aussi audacieuse que les compositions sont  ambitieuses. 

A n'en pas douter l'une des plus belles œuvres de rock mélodique de cette année 2016.

Repost 0
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 18:25

Je m’intéresse à ces jeunes brésiliens depuis quelques mois déjà. Autant leur album « My Real Life », sortie en début d’année 2016, bien qu’il ne soit pas déplaisant, peut paraître quelconque, autant les reprises de rock cérébral et émotionnel qu’ils diffusent régulièrement sur youtube, sont, selon-moi, remarquablement bien interprétées. Jugez-en par vous-mêmes :

Repost 0
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 18:22
XII ALFONSO - Djénné

Qu'il est bon parfois de se détendre dans le calme et la sérénité. De se ressourcer en se laissant aller à la rêverie. Il est possible pour cela de choisir entre plusieurs solutions: Courir nu dans les champs avec juste un pagne autour de la taille en se nourrissant de fruits sauvages ou encore, et c'est nettement moins primitif, laisser de coté ses préoccupations quotidiennes en écoutant de la musique. De la musique du monde par exemple. Et là, j'ai ce qu'il faut. En se calant un casque sur les oreilles, écouter XII ALFONSO et leurs amis Sénégalais nous emmener faire, en musique, du tourisme culturel. Nous accompagner de cette manière pour visiter Djenné, l'une des plus anciennes villes d'Afrique Subsaharienne, est une véritable oeuvre de bienfaisance.

Repost 0
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 18:01
Afro Celt Sound System - The Source

Afro celt sound system sera de retour le 29 avril prochain avec sa sixième livraison studio en 20 ans. Nouvel album qui ne dérogera pas à la sacro- sainte fusion de musique électronique agrémenté de mélodies traditionnelles irlandaise et d'Afrique de l'ouest.

Par contre, alors que le site officiel du groupe annoncé en 2014 l'enregistrement d'un album qui s'intitulerait "Born", voilà que Simon EMMERSON crée la surprise, au début de cette année, en s'arrogeant le droit, en temps que fondateur du groupe originel, de sortir un autre album s'intitulant "The Source" sous le nom d'Afro Celt Sound System, tout en laissant ses deux (ex) compagnons de route, Martin RUSSEL et James McNALLY, sur le carreau.

Il existe, par conséquent, actuellement deux versions concurrentes d'Afro Celt Sound System, l'une conduite par Simon EMMERSON (Bouzouki irlandais) accompagné de N'Faly KOUYATE (Kora, Balafon), Johnny KALSI (Tambour) et de nouveaux musiciens http://www.afroceltsoundsystem.org.uk/, l'autre par Martin RUSSEL et l'ancien membre de The Pogues, James McNALLY http://www.afroceltsoundsystem.com/. Des procédures judiciaires sont en cours pour régler le différent sur la propriété du nom.

Repost 0
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 18:54
ARMAN MELIES "Vertigone"

Jean Louis Fiévé alias Arman Méliès est un personnage de l'ombre. Mieux, Arman Méliès est une ombre. Peu de passage à la télé ou en radio. Qui connait ses 4 premiers albums ? Hein qui ? Peu de monde et c'est fort dommage, car ce personnage est un multi-intrumentiste de talent. Cet auteur/compositeur pour Alain Bashung, Julien Doré et Hubert Félix Thiéfaine (pour lequel il fait actuellement la première partie de sa tournée "Stratégie de l'Inespoir") est un artiste doué à découvrir de toute urgence.

Repost 0
6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 18:49
Pascal ESCOYEZ - Nature

Ah ça faisait un moment que j'attendais de pouvoir écouter cet album sorti en novembre 2014. Depuis qu'il a été chroniqué sur le site neoprog je cherchais à le découvrir mais quasiment rien sur la toile hormis un making of, très bien réalisé en l’occurrence. Et puis v'la-t'y pas que MISTIROUX SHOP, basé dans les Hauts de Seine, le met en vente sur la plateforme marketplace d'amazon à un prix ma foi très raisonnable. Et hop, ni une ni deux le v'la à la maison (ne cherchez pas, il n’y est plus. A ma connaissance pour l’obtenir il faut le commander sur le site de SPHERE France, Société dirigeait par Pascal ESCOYEZ lui-même ou sur MistiMusicshop).

Et maintenant qu'en dire ? Tout simplement qu’il me caresse les sens autant que mes oreilles l'encense. Qu'il est magique intemporel et d'une rare élégance. Qu'il fait partie des productions qui, à n'en pas douter, sauraient plaire au plus grand nombre si tant est que la grande majorité des consommateurs de musique en France ne se laissait pas continuellement influencer par le peu que les médias ont à lui proposer.

A l’heure où sortent pléthore d’albums surfaits, il est bon de temps à autre de « rembobiner » pour repartir vers ce qui nous était proposé aux temps triomphant des derniers dinosaures, à savoir les années 70/80 avec la popularité des GENESIS, STING, Peter GABRIEL TEARS FOR FEARS, DURAN DURAN, ELO etc.

C’est ce que nous offre Pascal ESCOYEZ et sa troupe de musiciens en nous servant, pendant près d’une heure vingt, une pop progressive synthétique agrémentée de new-wave et de musique du monde. Quatorze magnifiques morceaux chantés de manière admirable, dont les points culminants sont sans conteste "Breathe" et "Beslan".

Repost 0
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 18:21
SEVEN REIZH - LA BARQUE AILEE

Malgré un indiscutable talent, il faut constater avec regret que SEVEN REIZH n'est pas récompensé à sa juste valeur. Diverses raisons existent sans doute pour expliquer ce relatif insuccès. Néanmoins, de fortes ventes n'ont jamais été représentatives d'un bon album, et l'on ne compte plus aujourd'hui le nombre de niaiseries musicales qui se vendent à tout va.

"La Barque Ailée" avec son mélange de musiques gothique, progressive , celtique et traditionnelle, est pourtant une véritable merveille. Il possède l'éclat des beaux objets, la finesse du diamant, la douceur de la soie.

SEVEN REIZH vient de réussir une oeuvre étincelante, comme l'étaient déjà les précédentes, "Strinkadenn'ys" et "Samsara", riche en sensibilités et en émotions. Les chants en langues berbère, bretonne, anglaise et accessoirement française, ne se veulent pas guindés. Et surtout, les mélodies prennent le pas sur la technique ce qui nous apporte plus de 60 minutes d'enchantement. En définitive "La Barque Ailée", est une oeuvre royale, un véritable édifice de sensations. Et, SEVEN REIZH en est le formidable bâtisseur.

La suite de "La Barque Ailée" "L'Albatros" devrait sortir en 2016

Extrait de l'album précédent "Samsara"

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de lanavale
  • Le blog de lanavale
  • : La musique n’est autre que l’expression de notre sensibilité. Quelle soit apaisante, triste, festive, amère ou rebelle, elle reste, quoiqu’il en soit, émotionnelle.
  • Contact

Recherche

Liens